Comment faire le Amiwô, la pâte rouge béninoise



benin_7Vous devez peut-être le savoir maintenant, je suis béninoise et aujourd’hui le 1er août 2016, on célèbre l’indépendance de mon cher pays! Bonne fête à tous mes compatriotes 🙂

Certes, je vis à Dakar, au Sénégal mais depuis quelques semaines je suis chez ma mère à Paris et j’en profite pour faire le plein de nouvelles recettes africaines! D’ailleurs c’est avec elle que j’ai fait le foufou et sa sauce arachide ainsi que le Dja, la petite sauce tomate béninoise. Aujourd’hui, classique de la gastronomie de ce pays : Le Amiwô. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas ce plat, c’est une pâte composée de semoule et assaisonnée (entre autres) à la tomate. C’est un de mes plats béninois préférés et en plus, ce n’est pas super calorique 😉

Côté cuisson, comptez au moins deux bonnes heures pour obtenir un excellent résultat. Et comme vous le savez, plus c’est long, plus c’est bon (heyyy, j’vous vois bande de coquins!) Cette version est la version de ma mère mais bien évidemment il existe d’autres façons de préparer ce plat. Si vous avez des astuces à me donner, je suis preneuse!

Traditionnellement, cette recette se fait avec de la pâte de maïs mais nous, nous l’avons remplacé par de la semoule fine pour des raisons pratiques. A vous de jouer!

Ingrédients pour le poulet

1 poulet entier
3 oignons
Assaisonnements : Sel / Poivre / Thym / Ail / Persi

Ingrédients le amiwô (la pâte rouge)

1 boite de tomates pelées (800g net)
3 oignons
¾ du jus de cuisson du poulet
200g de semoule fine
Assaisonnements : Sel / Thym / Ail / Persil / Cube si vous le souhaitez mais sans c’est toujours mieux!

Ingrédients la sauce d’accompagnement

3 tomates
1 oignon
¼ du jus de cuisson du poulet
Assaisonnement au goût

Préparation

Lavez et coupez le poulet en morceaux.

1



2

Mettez-le ensuite dans une grande casserole. Assaisonnez.

3

4

Mixez les oignons avec un peu d’eau. Le mélange doit être bien homogène.

5

Ajoutez les oignons mixés au poulet et faites cuire le tout une vingtaine de minutes. Réservez.

6

7

Pendant que votre poulet est en train de cuire, commencez la préparation pour la pâte rouge.

8

Mixez les tomates pelées et 3 oignons.

9

Faites cuire pendant environ 1h sur feu moyen tout en mélangeant de temps en temps. La tomate doit bien cuire.

10

11



12

En milieu de cuisson, assaisonnez. Une fois que la tomate est bien cuite, ajoutez les ¾ du jus de cuisson de la viande. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

13

Faites tremper les morceaux de poulet dans la sauce tomate (facultatif mais c’est bien meilleur), puis disposez-les sur une grille recouverte de papier aluminium ou de papier sulfurisé. Faites griller une vingtaine de minutes. Vous pouvez également faire frire le poulet mais le passage au four est nettement moins calorique! D’ailleurs, vous remarquerez qu’il n’y aucune goutte d’huile ajoutée. Le seul gras présent est le gras du poulet 😉

14

Revenons à nos casseroles! Ajoutez à la sauce tomate environ 50 cl d’eau et chauffez le tout.

15

16

Une fois que l’eau arrive à ébullition, baissez le feu et ajoutez la semoule progressivement tout en mélangeant énergiquement.

17



18

Mélangez ! Mélangez ! Mélangez ! Plus vous mettez de semoule, plus votre pâte sera épaisse. Certains préfèrent la pâte molle (ma mère par exemple), d’autres la préfère dure (comme moi!)

19

Pour accompagner la pâte, vous aurez besoin d’un petit jus de tomates. Emincez légèrement 3 tomates et un oignon et laissez mijoter sur feu moyen pendant une trentaine de minutes. Versez ensuite le quart restant du jus de cuisson du poulet au mélange précédent. Assaisonnez à votre goût et servez chaud!

20

21

PS : L’idéal (dans la mesure du possible) est de préparer la petite sauce d’accompagnement pendant la cuisson de la tomate pour la pâte. Il vous est tout à fait possible de la réchauffer un peu plus tard 😉

De ma cuisine à la vôtre – Bon Appétit!

22

 J’adore savoir ce que vous pensez, laissez-moi un petit commentaire 🙂

  • 1 August 2016
  • 12
Karelle Vignon-Vullierme
About me

Karelle Vignon-Vullierme c'est moi! Je ne suis pas une cuisinière professionnelle, encore moins une chef. Je n'ai pas de formation culinaire, ni de restaurant mais j'aime manger et faire à manger. J'ai appris avec le temps: des livres, d'Internet, de mon entourage et de mes sorties. Je fais de la cuisine simple, mais surtout accessible. À vrai dire, je me considère comme une simple femme qui souhaite partager mes connaissances et mes expériences ☺